Odopass lance son Odo’lab

1re édition : les véhicules d’occasion importés dans le parc auto français 

- En France, près d’1 véhicule d’occasion sur 4 est un véhicule importé 

- Le Grand Est et les Hauts-de-France sont les 2 régions les plus touchées avec plus d’un véhicule d’occasion importé sur 3 

- La Bretagne et le Centre-Val de Loire sont les moins concernées avec 17 % de véhicules d’occasion importés 

- Renault et Peugeot dans le TOP 5 des véhicules de seconde main importés 

Odo’lab : un accélérateur de confiance et de transparence sur le marché auto d’occasion 

En France, il se vend désormais trois fois plus de voitures d'occasion que de voitures neuves. Le cap des 6 millions de transactions a été franchi en 2021. La tendance est à la hausse et continue. Elle est même dopée ces temps-ci par la pénurie de semi-conducteurs qui freine les ventes du neuf. Pourtant, malgré ou plutôt en raison de son effervescence, le marché de l’occasion reste un marché propice aux pratiques douteuses, complexe et opaque. C’est pourquoi est né Odopass en 2019. La start-up a pour objectif de se positionner comme un tiers de confiance et un outil d’information au service des automobilistes, pour leur apporter transparence et sécurité. Odopass a ainsi développé une application afin d’accompagner les particuliers de l’achat à la revente de leur véhicule d’occasion. Un véritable succès : en seulement quelques mois, elle a passé la barre des 100 000 utilisateurs. 

Aujourd’hui Odopass va encore plus loin. Dans sa volonté d’apporter un regard toujours plus éclairé sur la réalité de l’automobile de seconde main, la jeune pousse vient de créer Odo’lab, un laboratoire destiné à fournir les clefs du marché aux consommateurs comme aux professionnels du secteur grâce à l’analyse des données en provenance des utilisateurs de l’application. 

C’est dans ce cadre qu’Odopass livre aujourd’hui une première étude consacrée aux véhicules d’occasion importés, c’est-à-dire dont la première immatriculation a eu lieu à l’étranger. 

Méthodologie 

Pour mener à bien cette étude, Odopass a accédé aux historiques des 100 000 automobiles disponibles dans son application. Ces historiques contiennent divers documents relatifs à chaque véhicule, de la carte grise aux factures de réparation, en passant par les certificats de contrôle technique, les papiers d’assurance, les contrats de vente ou encore les échéanciers de financement, scannés et stockés par ses 100 000 clients. 

Les conclusions tirées de cette étude s’appuient donc sur un échantillon particulièrement représentatif et à même de donner une image macro du parc auto d’occasion français. 

Près d’1 véhicule d’occasion sur 4 est un véhicule importé 

Le parc automobile français dénombre environ 21 millions de voitures de d’occasion*. Parmi elles, nombreuses sont celles qui viennent de l’étranger. L’étude conduite par Odo’Lab indique ainsi que près de 24% des véhicules d’occasion qui circulent aujourd’hui dans l’Hexagone sont importés, soit près d’1 automobile sur 4 ! 

Deux régions sont particulièrement concernées. Il s’agit des Hauts-de-France et du Grand Est, qui comptent respectivement 33% et 37% de voitures importées. La position frontalière des deux régions explique et favorise probablement en partie ces chiffres. 

Inversement, la Bretagne et le Centre-Val de Loire, qui recensent chacune 17% d’automobiles venues de l’étranger, sont les deux régions françaises les moins touchées. 

Renault et Peugeot dans le Top 5 des voitures de seconde main importées 

Dans le top 3 des marques automobiles les plus importées en France, on retrouve sans grande surprise trois constructeurs allemands haut de gamme. Les voitures allemandes sont en effet les plus recherchées depuis des décennies et continuent aujourd’hui de bénéficier d’une « aura » en occasion. Ainsi, BMW arrive en tête (16% des véhicules importés) devant Audi et Volkswagen (13% chacun). 

Peugeot et Renault, quant à eux, talonnent les marques allemandes avec 12% de véhicules de seconde main ayant été immatriculés à l’étranger avant de circuler en France ! 

« Cette première étude met en lumière la part importante des voitures d’occasion importées dans le parc automobile français. Modèle mythique introuvable dans l’Hexagone ou véhicule simplement moins cher dans un autre pays, de multiples raisons peuvent pousser à acheter sa voiture dans un pays étranger. Mais attention. Ce qui peut poser un problème n’est pas la qualité des modèles importés mais celle des informations sur l’historique et l’entretien du véhicule. En effet, il n’est pas rare que le compteur kilométrique de la voiture ait été réduit. En outre, le contrôle technique à l’étranger est parfois plus laxiste qu’en France (133 points de contrôle aujourd'hui). La voiture peut alors être moins contrôlée », commente Ghislain Trabichet, cofondateur d’Odopass. 

* Source : « Le parc automobile des ménages », article securite-routiere.gouv.fr (2021) 

À propos d'Odopass 

Fondée en septembre 2019 par Christophe Potron et Ghislain Trabichet, Odopass protège les particuliers contre les arnaques automobiles. La jeune startup rennaise propose une garantie pour les acheteurs et apporte de la transparence sur l'historique des véhicules d'occasion. L'application Odopass guide les particuliers de l'achat à la vente de leur voiture d'occasion, offre une garantie contre les mauvaises surprises et un outil de cotation marché. Depuis son lancement officiel en janvier 2021, Odopass compte déjà 100 000 utilisateurs.

Disponible sur IOS et Android.

Contacts presse 

Samuel Beaupain samuel@edifice-communication.com +33 (0)6 88 48 48 02 

Charles Arachtingi charles@edifice-communication.com +33 (0)6 66 31 21 90 

Download PDF
Download PDF
À propos de Odopass

Odopass protège les particuliers contre les arnaques automobiles. La jeune startup rennaise propose une garantie pour les acheteurs et apporte de la transparence sur l'historique des véhicules d'occasion. L'application Odopass guide les particuliers dans l'entretien, ainsi que de l'achat à la vente de leur voiture d'occasion. Ses services séduisent de plus en plus d'automobilistes. Depuis son lancement en décembre 2020, l'app comptabilise plus 60 000 utilisateurs, avec une note de 4,3 sur 5 dans les stores. L'application Odopass est disponible et téléchargeable gratuitement sur l'Apple Store ou le Google Play Store.

communiqués de presse